Essai de cinéma invisible

Ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui le traversons. 

- Extrait de Cinéma invisible

L'idée est venue de Jean-Patrice Rémillard, alias Pheek, un artiste québécois reconnu mondialement qui évolue sur la scène électronique, qui a fait des spectacles d'impro avec moi dans les années 1990-2000.

«Frédéric, j'ai le goût d'enregistrer les voix de comédiens qui improvisent et de les remixer ensuite», m'a-t-il dit un jour.

J'avais eu une idée du genre auparavant et j'ai rapidement rassemblé Anne-Marie Binette, Johanne Lapierre et Mathieu Lepage pour réaliser avec lui l'enregistrement des voix, une histoire improvisée d'une trentaine de minutes sans ligne directrice déterminée au préalable. Jean-Patrice a ensuite fait des mises au point et ajouté instinctivement les ambiances et les sonorités qui enrichissent l'expérience.

Cet essai de cinéma invisible nous plonge dans un univers étrangement inquiétant à la trame narrative débridée où le temps cherche son sens. 

Et puisque le résultat de cet essai est franchement concluant, c'est avec plaisir que nous le partageons cette création instable avec vous aujourd'hui.

Session de théâtre improvisée par l'équipe des Productions Instable, menée par Frederic Barbusci et ses comparses. Fond sonore par Mod303.


CE SOIR 8 NOVEMBRE AU BALCON :: MONOTHÈME

Un thème, 30 scènes, un spectacle!

Rejoignez l'événement Facebook / Billetterie