De l'instabilité de nos muses

Je ne fais pas de l’impro pour faire des solos.

-Louis-Martin Guay, circa 1998

 Cette phrase nous habite.

On peut assumer de jouer seul, de vivre seul aussi. Même que ça peut faire du bien de temps en temps de se retrouver avec soi-même. Mais lorsqu’on souhaite évoluer, on a besoin des autres. S’inspirer d’eux, partager leurs découvertes et être à leur écoute nous permet d’être déstabilisés et de déstabiliser à notre tour.

Beaucoup de comédiens nous inspirent.

Les Productions de L’Instable n’ont pas fait passer d’auditions pour sélectionner les membres de leur troupe 2016-2017. Ça ne veut pas dire que nous n’en ferons jamais. Simplement, nous avons décidé de fonctionner ainsi cette année et, instables que nous sommes, nous aurons peut-être une autre façon de faire l’an prochain - ou pas. C’est vrai : nous espérons produire longtemps des spectacles. Inviter tous les artistes qui nous allument à expérimenter et s’amuser avec nous est un de nos objectifs.

Nous avons fait nos choix en nous inspirant de nos expériences passées et présentes, celles ayant démontré hors de tout doute que la collaboration, la complicité, l’écoute, le respect - l’amitié en quelque sorte - et la liberté provoquaient de grands spectacles de théâtre spontané.

Nous avions envie qu'une série d'univers et d'imaginaires se rencontrent, sur la durée et au sein de différents concepts. Remarqués sur les différentes scènes de l’improvisation montréalaise, puis invités à plusieurs occasions à tester les idées de L’Instable, nos partenaires de jeu, nos amis, nos coups de foudre, leurs langages et leurs présences sont devenues indispensables à nos recherches et au développement de notre direction artistique.

Nous les avons imaginés jouer nos concepts avant même d’avoir un lieu où les diffuser. Ils formaient la troupe de l’Instable avant de le savoir eux-mêmes et nous ont guidés dans la création de notre saison. C’est pourquoi nous aimerions vous présenter nos neuf comédiens et comédiennes, nos muses instables, sans oublier les musiciens qui nous accompagneront dans l'aventure.

Il fallait tout d'abord que Salomé Corbo partage à nouveau la scène avec son grand complice, un acteur à la créativité intarissable, maître d’oeuvre de tous les concepts de la compagnie, Frédéric Barbusci.  Très inspirée et inspirante, ouverte, versatile et déployant un jeu extrêmement fluide, l’actrice inspire la confiance à un niveau supérieur chez son partenaire. Salomé et Frédéric lanceront notre saison le mardi 11 octobre prochain en se prêtant à nouveau au concept TROIS, spectacle créé avec Dominique Hamel à Lyon en mars 2016.

Puis, nous avons voulu que la générosité et la sincérité désarmante de Mathieu Lepage et le regard franc de ses personnages se mêlent à eux, de même que la sensibilité et l’authenticité de Simon Rousseau, sa voix profonde et sa surprenante érudition. Nous avons ensuite imaginé l’excellente Anne-Marie Binette se lancer avec joie dans toutes les situations, jouer avec humilité, ne rien craindre de la transfiguration et nous transmettre son plaisir. Nous avons projeté l’immense présence et le charisme dégagé par Nicolas Michon sur plusieurs de nos essais qui se teintaient alors de sa vision du théâtre et de son écriture. Nous avons fait entrer en scène le jeu épuré d’Amélie Geoffroy pour que son calme, sa confiance et sa détermination emportent et soutiennent la troupe.

De la première mouture du spectacle ELLES, nous avons rêvé de côtoyer à nouveau la force tranquille et bienveillante de Johanne Lapierre, une comédienne à l'écoute des autres et du jeu, qui prend les devants avec douceur pour nous entraîner dans des univers complexes et merveilleux. D’ELLES encore, nous souhaitions revoir les nuances sensibles du registre de Joëlle Paré-Beaulieu, nous languir de la justesse de ses mots avant d’être fascinés par la précision de ses gestes.

Pour faire vibrer et rassembler tous ces tons, nous avons appelé Dominique Hamel et Catherine Planet, deux musiciens improvisateurs d’expérience dont la création scénique spontanée ne peut pas se passer. Jouer avec Dominique Hamel, c’est comme sauter en parachute avec un homme qui sait voler. Son enthousiasme devant la créativité et l’instabilité est contagieux. C’est pourquoi il soutient les comédiens de L’Instable depuis sa fondation. Musicienne de la création d’ELLES, Catherine Planet fabrique des univers musicaux enveloppants aux sonorités subtiles, des tons inusités qui confèrent une originalité et une ambiance bien particulières aux spectacles qu'elle construit avec ceux qu’elle accompagne.

On peut assumer de rêver seul, mais pour que ça devienne réel, on a besoin des autres.

Au plaisir de vous déstabiliser, au Balcon Cabaret Music-Hall, dans une petite semaine...